Death Power “Vivisection – demos 1987”

Death Power “Vivisection – demos 1987”


ZWARE METALEN (Be.) Webzine, July 13th 2018 :
Een puntig logo, zwart wit hoesje en een fotocollage op de binnenkant. Het kan niet anders of we hebben hier te maken met den band uit de jaren ’80. Voor de jongeren onder ons: Sinterklaas had toen nog een stoppelbaard, het ijzeren gordijn bestond nog en Metallica maakte nog gewoon thrash. Uit die tijd stammen dus de demo’s van het Franse Death Power. Op dit verzamelwerkje vinden we de eerste twee demo’s die de band uitbracht (Speed Thrash Core Machine en Keep Fit, Fuck More…) Aan het geluid is niet gesleuteld en dat zorgt ervoor dat de cassettekwaliteit bewaard is gebleven. Vooral de vocalen hebben last van de slechte kwaliteit en dat wordt direct duidelijk in het instrumentale Pharaon. Wie zich niet laat hinderen door het slechte geluid hoort een band die barst van het jeugdig enthousiasme, wat het gebrek aan schrijverstalent en instrumentbeheersing ruimschoots goedmaakt. Op 23 juni van dit jaar stierf Géugan aan de gevolgen van longkanker en leverfalen. Ik weet niet of deze release al gepland was, maar en mooi eerbetoon is het wel. Franse thrash is nooit groot geworden. Death Power is het ook nooit gelukt de eigen scene naar een hoger niveau te tillen, maar dankzij deze release kan er alsnog kennis mee worden gemaakt.
Vidar


NAWAKULTURE Webzine (Fr.), October 5th 2017 :
Argh, death-y-dément, c’est sûr, les mémoires se réveillent, le speedeathrash français intéresse finalement des gens vu le nombre d’exhumations constatées depuis quelques années, par exemple chez Armée de la Mort ou Triumph ov Death et l’engouement qu’elles ont suscité. Ce qui est positif, c’est qu’on ne se contente plus par le biais de telles sorties d’ouvrir les tombes et de les piller comme on avait pu le voir précédemment, on les fleurit de respect et de passion. Témoin cette chouette rondelle compilant (en 66 minutes, ça ne s’invente pas) les deux cassettes enregistrées en 1987 par DEATH POWER, Speed Thrash Core Machine et Keep Fit, Fuck More… remasterisées par Marc Reina (hail IMPERIAL !) qui s’est aussi chargé de la mise en page. Et Lucifer sait que c’est une bonne idée de (re)mettre une oreille sur ce matériel furibard qui montre un groupe qui ne crachait pas sur le fun (quand on réfléchit aux thématiques évoquées, Shaggy dog story ne serait-il pas digne d’un ASSHOLE ?) mais avait dans le même temps travaillé sérieusement pour livrer des compositions entre punky thrash agressif et heavy / speed metal, on note au passage la présence d’Alex de chez AGRESSOR qui vient balancer quelques soli dont il a le secret. On peut compter sur un son garanti cru pour corser un cocktail déjà méchamment explosif et, pour compléter l’hommage, sur un livret renfermant tout un tas d’illustrations d’époque (jaquettes des cassettes, photos glorieuses…). Trente ans après, tout ceci sonne toujours aussi bourrinas, et on imagine que les 600 copies pressées vont se vendre comme des petits pains dans la gueule. N. B. : l’infâme tyran de la Nawakulture conchiant à chaque fois qu’il le peut chasse, corrida et expérimentation animale, est ravi de voir que DEATH POWER ne plaisante toujours pas avec le (dernier) sujet, soutient le CCE²A et invite les auditeurs à ne pas choisir de produits testés sur des animaux. On se joint bien évidemment à eux.
4/5 – Guilhaume Ged-Dumazer


VOICES FROM THE DARKSIDE (Ge.), September 29th 2017 :
To be honest I had higher expectations on this release, because the only album recorded by these French Thrashers in 1990 (“The Bogeyman” – Virulence Records) was amazing. And after checking its amazing re-release (“The Bogeyman Returns” – Triumph Ov Death Records, 2016), I was expecting nothing but another great compilation CD. But I’m a bit disappointed, because this CD only compiles the first two rehearsal demos and its sound isn’t the best. I can understand it, because it’s conformed by the oldest recordings of the band, in the form of the “Speed-Thrash-Core-Machine” demo (rehearsal) and the “Keep Fit, Fuck More…“ demo, both recorded and released in 1987, where we can listen to primeval versions of such classics as ‘Vivisection’, ‘Wendigo’, ‘The Bogeyman’ and ‘Satan Litanies’ etc. The first demo sometimes sounds similar to the first HELLHAMMER demo, but not as good as the Swizz gods, mixed with some touches of (early) SLAYER, SODOM, DESTRUCTION and BATHORY. Then the second demo shows us an “evolution” in the band’s sound and an improvement in the production towards their personal Death / Thrash core exhibition highly praised on posterior releases. But don’t misunderstand me, the songs are catchy, intense, good riffing, but the production plays against this release. In my personal opinion, it would have been more interesting if the label would has considered to include the “Deathpower” EP from 1989. But after listening to it a couple of times more, I ended accepting its rawness. Anyway, I know a lot of you would love it, then hurry up, because it’s very limited.
Rodrigo Jiménez


METALLIAN (Fr.) Magazine N°104, Novembre/Décembre 2017 :
Dans les années 80’s, le thrash se conjugait en province, comme en témoigne cette réédition des deux démos de 1987 de la légende avignonnaise du thrash. Au programme: de la vitesse, de la violence, un son bien sale et soixante six minutes de doigt d’honneur au bon goût. Un rajout indispensable à la récente compilation The Bogeyman Returns sortie chez Triumph Ov Death Records.
5/6 – Laurent Lignon


BEHIND THE SCENE (Fr.) Webzine, 20 Décembre 2017 :
Qui aurait crû reparler de Death Power un beau jour pour une chronique sur le net en 2017 ? Grande question ! Car en ces temps actuels, la technologie est vraiment top, on peut enregistrer un album/EP chez soi, à la maison. Il suffit d’avoir un PC, un logiciel, une bonne carte son et tous les p’tits gadgets à côté pour peaufiner le travail. Tout en rendant le produit vraiment soigné, propre… et pro. Cependant, remontez vingt ans en arrière… la star des « home-studio » de l’époque s’appelait Magnéto 4 Pistes à Cassettes, et encore… pour les plus fortunés !
Forcément le rendu sonore semblait bon, en revanche pour notre époque, ça s’apparente à une bouillie indigeste selon les démos. Car de démos et de maquettes, il en est cas ici avec un album bien curieux qui regroupe les deux EP «Speed Thrash Core Machine» et «Keep Fit, Fuck More» de 1987 devenus cultes pour ce groupe originaire de la ville d’Orange. Death Power : la puissance de la mort, la mort puissante, puissante mort, ou encore un jeu de mot qui sonnait bien Metal à la création du groupe ? Peut-être, peut-être pas, on peut même s’en ficher royalement maintenant ! Nos secoués de la pulpe n’ont à leur actif qu’un seul et unique album, « The Bogeyman », qui date initialement de Septembre 1990, mais qui fit quand même parler de lui. Il permit tout de même au groupe de tourner avec Tankard, Coroner, Paradise Lost, et aussi avec « l’underground » Français des 90’s, Agressor, Loudblast, Nomed. Alors, certains vont peut-être se demander quel est l’intérêt de sortir « Vivisection » en 2017, de dépoussiérer de vieilles démos maison, de redonner vie à un humour plus que limite, ou encore d’inclure dans le livret les pochettes photocopiées des EP, des photos usées, des dessins franchement dégueu ? Enfin tout ça quoi !!! Eh bien le truc, c’est qu’il n’y a peut-être aucun intérêt, car je ne pense pas qu’avec cette réédition, les membres du label vont surpasser les ventes des GNR et Maiden. En revanche, il aide à faire revivre ces prémisses du Thrash Death Made In France, et ainsi permettre aux collectionneurs de compléter leur série de démos de l’époque devenues complètement introuvables depuis belle lurette… Ce qu’il faut aussi se remémorer, c’est qu’avec pas grand-chose, certaines de ces formations ont réussies à percer, se faire un nom, perdurer, juste avec des bouts de ficelle et du carton. Mais il fallait vraiment y croire et retrousser ses manches pour exister… ou bien être totalement inconscient, à vous de voir avec le recul ! Tant que vous y êtes, chercher dans vos archives si vous n’avez pas les premiers Catacomb, Droÿs et le célèbre CYTTOYLP de Asshole !!!
Guillaume Gautier-Boutoille


ORDER CD | ORDER DIGITAL FILES